Céline Barman

 

Site : www.celine-barman.com

« La vocation, c’est avoir son métier pour passion », Stendhal.

A quinze ans, Céline intègre pour un an une école d’art privée avant de suivre pendant cinq ans les Arts Appliqués de Genève.
Dès ces années d’apprentissage, l’amour pour la précision et la volupté des formes s’impose. Imaginer. Dessiner. Matérialiser cet ensemble devient évident. La création de bijou est tout simplement sa voie. Elle apprend à forger, ajuster, sculpter, ciseler, former le métal. Finesse, pureté, technique sont les maîtres mots. « J’adore tripoter mes pièces, les garder dans ma main. Le toucher est important ».
Depuis 2006, Céline est indépendante, vit de son art et de ses passions… Passions au pluriel, oui, car son monde ne s’arrête pas à son seul travail créatif. D’abord la nature, où elle puise son inspiration, se ressource et trouve cette énergie immense qui la caractérise si bien. Elle voit en elle la définition simple de la beauté. Tout y est présent. Emerveillée, elle aime admirer les paysages, la flore, la faune, et surtout la montagne.
Les pentes poudreuses d’hiver et les cieux alpins deviennent son quotidien. Entre le ski, son atelier et le parapente, les journées sont bien remplies. « J’aime les sensations fortes. Maîtriser au maximum quelque chose de précis et de pointilleux. Pousser à fond pour acquérir la technique, être au plus juste et mieux ressentir. »

« Je rêve un peu tous les jours » et comme dans un songe éveillé, Céline unit toutes ses passions. Son imagination se nourrit de cette alliance entre ses idées et celles de son client. Le faire rêver. S’imprégner de son monde et toucher au plus juste avec ses créations.

Texte : Aurelie Cottier

 

Comments are closed.